Actualités

    Les biodéchets dans les collectivités : c'est le moment de se former

    Estelle Ribot - 27/06/2016

    1- Réduire et valoriser les biodéchets, une démarche de territoire
    2- Permettre la montée en compétences des relais de terrain
    3- En lien avec les objectifs de la transition énergétique


    Des organismes partenaires pour vous former.

     Consultez la liste.

    La réussite des opérations de promotion de la gestion de proximité des biodéchets passe par un accompagnement efficace des maîtres d’œuvre que sont les ménages et autres opérateurs de proximité. Pour cela, il est indispensable de développer les compétences des acteurs impliqués, notamment dans les collectivités locales :
    • les chargés de mission déchets des collectivités,
    • les maîtres-composteurs,
    • les guides-composteurs,
    • les référents de site.

    Les Référentiels acteurs-formations précisent les activités, compétences et parcours de formation pour chacun d’eux.

     

    UN SYSTÈME CONSTRUIT AUTOUR DE 3 OUTILS

    1- les référentiels de formation,

    2- la charte d’engagement des organismes partenaires

    3- cinq fiches pratiques de présentation.

     

    DES RÉFÉRENTIELS COMMUNS

    Les référentiels de formation précisent pour les quatre métiers de la gestion de proximité des biodéchets le champ d’action, les compétences attendues et les parcours de formation recommandés.

    • Le chargé de mission déchets des collectivités pilote le plan ou le programme territorial sur les déchets (coordination, valorisation, suivi…).

    • Le maître-composteur est un professionnel, référent technique sur les opérations de prévention et de gestion de proximité des biodéchets et animateur des relais qu’il mobilise sur son territoire.

    • Le guide-composteur est un « ambassadeur » à l’échelle d’un quartier ou de son voisinage. Salarié d’une collectivité ou d’une association, ou habitant bénévole, il joue un rôle d’information et d’accompagnement des ménages.

    • Le référent de site est la personne-ressource pour l’information des usagers d’un site pratiquant le compostage (processus, matériels, consignes d’utilisation), le paillage…

    UNE CHARTE D’ENGAGEMENT, GARANTE DE LA QUALITÉ DES FORMATIONS

    Des organismes partenaires se sont engagés aux côtés de l’ADEME, par la signature d’une charte, à délivrer des formations conformes aux référentiels. Cette charte d’engagement garantit ainsi l’adéquation des modules proposés avec les besoins identifiés sur le terrain et l’accès à des formateurs experts partout en France. Retrouvez la liste des organismes signataires sur : www.optigede.ademe.fr/formations-gprox-biodechets

    5 FICHES PRATIQUES

    Elles présentent une vision synthétique et opérationnelle du dispositif, ainsi qu’une lecture, pour chacun des métiers, du profil des acteurs (activités et compétences) et du parcours de formation associé.

    Territoires zéro déchet zéro gaspillage : un programme d’excellence

    En 2015, le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et l’ADEME ont lancé une deuxième édition de l’appel à projets Territoires zéro déchet zéro gaspillage. Objectif : ne pas gaspiller, limiter la production de déchets, réemployer localement, valoriser au mieux, recycler tout ce qui peut l’être et s’impliquer dans des démarches d’économie circulaire. Retenus pour leur engagement dans la mise en oeuvre d’un projet politique ambitieux et intégré concernant la prévention et la gestion des déchets, les territoires lauréats bénéficient d’un appui personnalisé de l’ADEME et de soutiens financiers pour mener à bien leur projet.

    Une formule souple pour une dynamique progressive

    • Le dispositif de formation permet de faire le point sur les compétences disponibles et les besoins en formation.

    • Il installe un socle commun de langage et de pratiques qui facilite et rend plus efficace les échanges et les possibilités de mutualisation entre les territoires.

    • Il oriente vers des formations adaptées, nécessaires à l’acquisition ou à l’amélioration des compétences en sélectionnant des organismes de formation engagés dans une démarche commune, rigoureuse et de qualité.

    • Segmenté en unités de formation, il propose un apprentissage adapté aux niveaux d’expérience et de formation de chacun et permet d’ajuster le rythme d’acquisition des nouvelles compétences. Un système d’évaluation valide les acquis en entrée et en sortie de formation, permettant ainsi de se former sur tout ou partie du parcours.

    Campagne "Ça suffit le gachis"  

    Rubrique Déchets du site ADEME.fr